Select Page

Bienvenue

Toutes les choses sur les cactus que vous voulez savoir

Introduction

Principales Morphologie connues

L’aspect actuel des cactus s’explique principalement par l’adaptation aux conditions de sécheresse, à l’origine du développement de la fonction de stockage et de la réduction des surfaces d’évaporation. La fonction de stockage s’est traduite par un épaississement de la tige, et, pour quelques espèces, par le développement de racines tubéreuses (Pterocactus tuberosus par exemple).

Elle explique aussi l’apparition des côtes ou une disposition des mamelons en spirale, qui permettent, un peu comme sur un accordéon, la dilatation et la rétraction du corps de la plante au gré des périodes de pluies et de sécheresse, sans déchirure de l’épiderme. La réduction des surfaces d’évaporation s’est traduite par un épaississement de l’épiderme, parfois même recouvert d’une sorte de cire, une diminution du nombre de stomates (petit orifice permettant la respiration), et surtout, chez beaucoup d’espèces, la disparition des feuilles (voir évapotranspiration).

Quant aux épines, leur fonction est multiple : protection contre les animaux, captation de la rosée, protection de l’épiderme contre les ardeurs du Soleil, le vent desséchant ou le froid d’altitude, dissémination de l’espèce en s’accrochant aux toisons des animaux… (cependant, cette dernière hypothèse demeure encore du domaine des considérations théoriques)
Les fleurs de cactus sont parfois de grande taille.

Comme les épines et les branches, elles poussent sur les aréoles. Beaucoup de cactus fleurissent la nuit. Leurs fleurs sont blanches ou très claires. Ils sont pollinisés par des papillons ou autres insectes nocturnes ou parfois par de petits animaux tels que les chauves-souris. À l’intérieur de la maison, c’est un choc thermique qui fera fleurir le cactus. Les fruits de certaines espèces sont comestibles (figuier de Barbarie).
Note : le genre Pereskia est l’un des rares cactus à posséder des feuilles.

Types de morphologies

On distingue donc 8 différentes morphologies de cactus :

Les cactus arborescents qui ont une morphologie d’arbre ayant des branches, telles que les carnegiea

Les cactus arbustifs qui ont aussi une morphologie d’arbres, mais avec une tige plus menue

Les cactus colonnaires tels que les espèces du genre Cereus : ils n’ont pas de branches et se dressent « comme une colonne » ou un cierge. On les appelle encore cactus cierges et candélabres, ils sont originaires du Mexique et peuvent aller jusque 15m de haut

Les cactus globulaires qui ont une forme sphérique, cylindrique, ils appelés “Echinocactus” (echinos = hérisson, cactos = épineux), originaires du Mexique, surnommés coussin de belles mères

Les cactus épiphytes qui poussent et grandissent sur d’autres arbres. Attention, ce ne sont pas des plantes parasites parce que ces cactus ne prélèvent rien de la plante hôte

Les cactus grimpants : pour un très petit nombre d’espèces

Les cactus raquettes (la raquette étant une cladode, une partie de la tige qui s’est aplatie) avec leur forme aplatie, telles que les espèces du genre Opuntia

Les cactus à forme monstrueuse : ce sont des cactus à forme irrégulière, avec une croissance anormale ressemblant à un faisceau, à une crête ou à un éventail

En savoir plus sur

Le cas des formes « monstrueuses »

Comme les plantes succulentes, les cactus présentent parfois des formes dites « monstrueuses » appréciées des collectionneurs, car donnant l’apparence d’espèces différentes et uniques.
L’origine du phénomène est inconnue, probablement due à des mutations. Il y a deux phénomènes :

Fasciation (formes fasciées) : croissance anormale du sommet d’une tige en forme de faisceau.

Cristation (formes cristées) : croissance anormale du sommet d’une tige en forme de crête ou d’éventail.

Incroyables cactus!

Comment luttent ils contre la sécheresse ?

Ills peuvent lutter contre la sécheresse, car ils sont capables de stocker d’importantes réserves d’eau, les plantes qui ont cette capacité sont dites succulentes, mais comment font-elles pour se gorger d’eau sans que leur épiderme craque ?
Les cactus sont capables de changer de volumes, chez certains, l’épiderme fonctionne comme un accordéon.
Tous les végétaux font des réserves d’eau, ils la puise dans le sol grâce aux racines, chez les cactus, les racines ne s’enfoncent pas, mais restent en surface pour capter la moindre petite goutte d’eau dès qu’elle touche le sol. L’eau est ensuite acheminée jusqu’au cellules.

Ainsi gorgé d’eau, le cactus peut rester pendant des mois ‘à sec’, ils peuvent emmagasiner jusqu’à 90% de leur poids en eau, puis ils font tout leur possible pour ne pas la perdre, pour ne pas “transpirer”. C’est la partie supérieure de l’épiderme qui va se charger de cette tâche, à savoir les cuticules, qui ralentissent l’évaporation de l’eau.

De même, une couche de cire vient renforcer l’action des cuticules, c’est cette cire qui donne parfois une teinte bleutée aux cactus. Aussi, ils limitent les surfaces en contact avec la chaleur, c’est pourquoi au fil du temps, les cactus ont perdu leurs feuilles pour ne conserver que les tiges Avec tous ces stratagèmes, certaines espèces de cactus peuvent résister à tes températures de 70° !

Cactus 101

Comment expliquer leurs épines ?

Autre particularité des cactus, leurs épines bien sûr ! On n’est pas encore bien certain, mais on pense qu’elles leur sont utiles pour se protéger contre les petits prédateurs qui pourraient vouloir venir les grignoter. Les épines sont les vestiges des bourgeons. Il faut comprendre que le cactus est le fruit ‘une très longue évolution. À l’origine, son ancêtre devait certainement être une plante classique avec une tige, des feuilles et des bourgeons avec des évailles censés protéger le contenu du bourgeon.

Le savez-vous ?

 

Avec le temps, des millions d’années, les feuilles ont rétréci jusqu’à devenir microscopiques, les écailles et le contenu du bourgeon se sont séparés. Le contenu forme désormais un petit bourrelet microscopique d’ou peut repartir une fleur ou une nouvelle tige. Les écailles se sont elles, transformées en épines. C’est cette structure que l’on appelle aréole et qui caractérise les cactus. Pas d’aréoles, pas de cactus !

Mais attention, toutes les plantes qui possèdent des épines ne font pas partie de la famille des cactus !
Le cactus est originaire du continent américain, les plantes qui y ressemblent fort peuvent être des euphorbes, des plantes issues du continent africain. Mais la principale différence entre cactus et euphorbes, c’est que si l’on plate la tige de l’euphorbe, un latex blanc s’en écoule (très corrosif). Les aloès et les agaves (avec laquelle on fabrique la tequila et le sirop d’agaves) ont la même capacité à se gorger d’eau.

Le savez-vous ? Les cactus colonne possèdent du bois à l’intérieur de leur structure pour ne pas plier sous leurs propres poids ! De nombreux pays d’Amérique du Sud utilisent d’ailleurs ce bois pour la construction de portes ou de toits !

 

Puissance solaire

Comment les cactus captent les rayons du soleil sans feuilles ?

Les plantes traditionnelles ont besoin d’eau qu’elles puisent avec leurs racines dans le sol et de carbone qu’elles captent dans l’atmosphère sous forme de CO2 qui penètre dans la plante via les stomates (petits trous situés au dos e la feuille), d’ou l’utilité de la feuille pour que la plante vive
la plante doit maintenant transformer sa matière première en sucre, et la encore, les feuilles vont être cruciales. Pour accomplir cette tâche, elles ont besoin d’énergie. Elles vont capter l’énergie solaire grâce à la chlorophylle pour transformer leur matière première et c’est ainsi qu’elle libère de l’oxygène > photosynthèse

La cactus n’a pas de feuille, mais fait quand même de la photosynthèse, parce que ses cellules périphériques ont des chloroplastes qui contiennent de la chlorophylle, et cette enveloppe possède tout de même des stomates
Fait intéressant, ses stomates ne s’ouvrent que la nuit pour stocker le carbone qui sera utilisé plus tard en présence de sommeil, les stomates ne s’ouvrent pas le jour, afin de ne pas laisser s’évaporer d’eau, pas fou le cactus !

En vedette

Utilisation et bienfaits des cactus

Aujourd’hui, le cactus est beaucoup utilisé pour la décoration d’intérieur. Les plus utilisés à cette fin sont : Parodia Epiphyllum, Mammillaria, Schlumbergera (le cactus de Noël), Opuntia, et Rhipsalis qui est dépourvu d’épines.

Thérapeutique

Certains cactus sont parfois utilisés à des fins thérapeutiques. C’est le cas du cactus Grandiflorus (figuier de Barbarie) qui est utilisé pour ses propriétés sédatives, antispasmodiques, et tonicardiaques.

Une huile côtée

De même, la figue de barbarie contiendrait de la vitamine E et serait de fait un antioxydant. Elle contiendrait également des acides gras essentiels. L’huile de cactus est ainsi vendue dans le commerce pour des soins cosmétiques du visage.

Vertus surprenantes

 

On lui attribue aussi des vertus dans le traitement des angines de poitrine, des malformations congénitales et des emphysèmes. En gynécologie, ce cactus est aussi utilisé contre les règles douloureuses.

 

Un fruit prisé

Pour ce qui est de l’usage alimentaire de cette plante, la FAO présente le figuier de barbarie comme la plante d’avenir, à cause de sa richesse nutritionnelle et sa capacité de résistance aux contraintes climatiques.

Culture et entretien

Si on adopte un bébé cactus, quelle terre et comment l’arroser ?

Il faut une terre très poreuse idéalement composée de : 1/3 terreau, 1/3 sable, 1/3 terre jardin, soit un milieu qui permet de pousser sans risquer la pourriture.

Cactus d’intérieur

Pour arroser un cactus d’intérieur, tablez sur 1fois par mois du printemps jusque l’automne, en hiver, on n’arrose pas. Repos au sec et au frais impératif pour refleurir au printemps. Il faut les placer près d’une fenêtre tournée au sud, pour plus de lumières, à moins d’un mètre de la fenêtre.
Pour qu’une fleur de cactus donne un fruit, il faut qu’elle ait été fécondée, autrement dit, que son pistil ait reçu du pollen. Dans les fruits, on retrouvera des graines, qui donneront un jour de futur bébé cactus.

Cactus en plein air

Toutes les espèces de cactus sont différentes, certaines ont des Fleurs qui ne s’ouvrent que la nuit pour disparaitre au petit matin ! Au cours de cette floraison nocturne, ces fleurs odorantes attirent papillons et chauve-souris qui viennent savourer le nectar et favoriser la pollinisation.
Mais les cactus peuvent aussi se reproduire par bouturage, il suffit pour cela d’en couper une tige pour que de nouvelles racines apparaissent au bout de quelques semaines, le tout sans la moindre goutte d’eau.

Quel est

Durée de vie du cactus?

Il ne reste alors plus qu’à replanter la bouture, cette forme de multiplication est très utile pour conserver des espèces rares, comme certaines espèces de cactus appelées monstrueuses dont les formes sont dues à des anomalies de croissance.

Et c’est tant mieux quand on sait qu’à l’heure actuelle ces plantes sont menacées par l’homme qui détruit ses habitats en construisant des routes ou des villes. Elles sont même victimes de trafic ! Pourtant elles sont protégées par la convention de Washington, il faut donc des autorisations pour les vendre ou les importer.

Les cactus peuvent vivre très très longtemps, et ne sont pas simples à dater. Les plus simples pour cela sont les cactus raquettes qui fournissent chaque année un nouvel étage de cladode (comme les palmiers), donc c’est facile à compter.

Commencez à construire votre famille de cactus aujourd’hui

Les cactus ont besoin de beaucoup de lumière, d’une température assez élevée et de peu d’humidité. Et si vous n’avez pas souvent le temps d’arroser votre jardin, voici une plante qui va vous plaire : un peu d’eau, une fois par semaine, suffit pour satisfaire le cactus. Utilisez un substrat sablonneux et si vous avez fait le choix de le planter à l’intérieur, assurez-vous de n’avoir pas placé votre plante dans l’obscurité. Il est capital de respecter la période d’hivernage du cactus et de s’assurer qu’il a bien une température très peu élevée pendant cette saison.

En résumé, assurez une température stable, de la lumière et un peu d’eau au cactus et après laissez-le tranquille. Il fera le reste tout seul, comme un grand.