Select Page

adromischus

Le genre Adromischus


Fiche de genre. Les indications données ici sont d’ordre général. Rappel : un genre englobe souvent beaucoup d’espèces.

Adromischus cooperi
  
Adromischus
  
Adromischus marianiae
Adromischus cooperi-Adromischus cristatus-Adromischus marianiae


Origine :
Afrique du sud et Namibie

Exposition :
Plein soleil, soleil voilé.
Arrosage :
Hiver un peu d’eau mais peu souvent, en été supporte les bonnes pluies à l’extérieur.
Températures :
Hiver mini. : 5°C ou plus suivant les espèces, été
idéal : 25 à 35 °C. Elles peuvent résister à de très courtes gelées mais il vaut mieux éviter. L’idéal étant de les conserver hors gel.
Substrat :
Drainant, assez sableux, shiste argileux, grès et terreau bien décomposé. Une part de terre de jardin est très profitable.

Reproduction :
Par bouturage des feuilles.
Réussite garantie*. C’est vraiment la plante par exellence qui se prête au bouturage. Il faut juste éviter de prendre des feuilles qui ont un certain age car leur durée de vie est comptée.
* A part pour A. maximus, A. fallax et A. phillipsiae.

Taille max. :
Hauteur 10 cm pour la plupart des espèces, 35 cm chez A. maximus.

Infos :
C’est une plante très facile de culture qui se comporte bien en pot. Elle n’a que peu d’exigence.
Tout amateur n’ayant pas la main verte devrait l’acquérir
Comme elle n’a besoin que de peu de place, elle ira très bien dans le jardin ou sur un rebord de fenêtre (côté extérieur bien-sûr).
Ceci dit, je parle pour les espèces courantes qui sont simples à se procurer, Adromischus cooperi par exemple.
Adromischus forme au court des années un petit tronc massif et porte ses feuilles épaisses de forme souvent triangulaire ou allongée qui se détachent facilement. Les racines aériennes sont aussi très courantes.

Il y a un site spécialisé sur le genre Adromischus que je recommande de visiter rien que pour les photos des différentes espèces.
Je la recommande donc à tous les débutants qui cherchent une plante peu exigeante, peu encombrante, résitante…Enfin je pense que vous avez compris ;)

Le livre sur les Adromischus se trouve ici.

Classification

La classification en sections des Adromischus par Tölken est basée sur les caractères floraux. Il divise le genre en 5 sections. La dernière révision du genre a été faite par H.R. Tölken en 1978 et republié en 1985

  • Section 1 Adromischus
    Inflorescence généralement non ramifiées, avec 1-3 tiges (réduction des branches latérales). Corolle avec un tube cylindrique, verte souvent teinté de rouge. Long pédoncule brusquement effilé à l’extrémité. Fleurs avec anthères en saillie, lobes au moins aussi large que long.
    Espèces : A. alstonii, A. bicolor, A. filicaulis, A. hemisphaericus, A. liebenbergii, A. montium-klinghardtii, A. roanianus, A. subdistihus.
  • Section 2 Boreali
    Bourgeons avec une longue tige et s’effilant progressivement. Corolle avec tube cylindrique légèrement cannelé, glauque, rose ou rouge. Fleurs avec anthères en saillie,lobes au moins aussi large que long et progressivement restreint à l’extrémité.
    Espèces : A. schuldtianus,A. trigynus, A. umbraticola (dont ssp. ramosus).
  • Section 3 Brevipedunculati
    Inflorescence généralement ramifiée en plusieurs branches latérales fleuries. Corolle avec un tube en forme d’entonnoir, légèrement rainurée du coté de l’apex, verte-glauque rarement rose. Bourgeons avec une longue tige, rainurés, s’effilant progressivement. Fleurs avec anthères incluses, tube en forme d’entonnoir, lobes plus long que large.
    Espèces : A. caryophyllaceus, A. diabolicus,A. fallax, A. humilis,, A. nanus, A. phillipsiae.
  • Section 4 Incisilobati
    Inflorescence généralement non ramifiée. Corolle avec un tube habituellement vert. Bourgeons avec une tige courte et s’effilant progressivement. Lobes lancéolés-triangulaires,rugueux avec des trichomes en forme de massue sur la partie basse des lobes et la gorge, blancs à rose pâle et normalement avec une ligne mauve le long de la marge exposée. Anthères à l’intérieur.
    Espèces : A. inamoenus, A. mamillaris, A. maculatus, A. maximus, A. sphenophyllus, A. triflorus.
  • Section 5 Longipedunculati
    Inflorescence non ramifiée, généralement glauque ou pubescentes. Corolle avec tube cylindrique légèrement rainurée, verte-glauque. Bourgeons de courte longueur nettement rainurés et s’effilant progressivement. Lobes lancéolés-triangulaires, érigés, s’étendant ou recourbés, rugueux et avec des trichomes en forme de massue uniquement sur la gorge, blancs et souvent une ligne rouge foncé ou mauve le long des marges exposées. Anthères à l’intérieur.
    Espèces : A. cooperi, A. cristatus (dont var. clavifolius, var. schonlandii et var. zeyheri), A. leucophyllus, A. marianiae, A. subviridis.

Carte d’Afrique de répartion du genre Adromischus

Carte d'Afrique de répartion du genre Adromischus