Select Page

culture cactus succulente pour les nuls

La culture des cactus pour les nuls


Assez le lire des fiches ou articles trop long sur la culture des cactus ?

Des méthodes de culture contradictoires ou trop compliquées ? Cet article est fait pour vous !

Les températures

Du printemps à l’automne, la température intérieure ou extérieure conviendra, l’idéal restant aux alentours de 25°C.
L’hiver ou quand les températures se rapprochent du zéro, la plante doit être au sec, hors gel et au maximum à 10°C, l’idéal étant vers les 5 à
8 °C.

Pour en savoir plus : Les températures minimales.

L’éclairage

Toujours le plus possible, toute l’année !
L’été, évitez le plein soleil aux heures les plus chaudes, préférez les endroits partiellement ombragés.
L’hiver, si la plante est au froid, sous les 5 à 8°C, elle peu rester dans le noir complet, sinon dans un endroit lumineux.
Les deux autres saisons, le maximum de lumière.

Pour en savoir plus : L’éclairage artificiel.

L’arrosage de vos plantes

On n’humidifie pas ni ne vaporise pour arroser !
On mouille toute la motte !
On arrose de mars avril à octobre, le maximum en quantité et fréquence étant de juin à août.
Lors de ces grosses chaleur l’arrosage peu se faire une fois par semaine au plus uniquement si le substrat est parfaitement sec. On espace les arrosages au printemps et en fin d’été.
Printemps et automne, pensez à protéger vos plantes de la pluie.
L’hiver si les plantes sont au froid, elles hivernent. Donc pas d’eau. Si vous devez les garder au chaud ce qui est loin de l’idéal, un petit arrosage une fois par mois au plus.
Si vous maîtrisez l’arrosage et l’éclairage, vous serez sur le chemin de la réussite.

Pour en savoir plus : L’arrosage des plantes succulentes.

Où placer vos plantes ?

Les cactus n’aiment pas vivre dans une atmosphère confinée, pensez à l’aréation.
Lors de la belle saison, derrière une vitre c’est un minimum pour la question de la lumière , mais pas l’idéal. Dehors c’est bien mieux.
L’hiver peu se passer dans une cave ou un garage si il fait frais.
A l’opposé d’une fenêtre ce n’est pas la peine d’y songer ;)
Un rebord de fenêtre si vous n’avez ni balcon ni jardin, l’idéal étant le jardin.

Les pots

Il existe principalement des pots en plastique et en terre cuite.
Dans le plastique le substrat sèche deux fois moins vite que dans la terre cuite. L’important est qu’il y ai un trou au fond pour qu’il n’y ai pas stagnation de l’eau.
Rappelez vous, ces plantes ne résisteront pas à de longues périodes d’humidité. Le substrat doit sécher en trois jours maximum.

Pour en savoir plus : Les pots.

Pour en savoir plus : Les conteneurs multi-pots.

Le substrat

En fait, je dirais concevez le avec ce que vous voulez… L’important c’est qu’il soit drainant et aéré. En général moitié terre de jardin et moitié
sable, cailloux.

Pour en savoir plus : Le substrat passe partout.

Pour en savoir plus : Le substrat.

Conclusion

Vous voyez, c’est très simple.
Pour en savoir plus, comme pour les pots, le substrat, les maladies et les parasites, allez sur la page concernant la culture.

Voilà pas grand chose à ajouter.
Page minimaliste mais c’est ce que vous vouliez, vous vous souvenez ? ;)

Florent, janvier 2015