Les Cactus et succulentes

Le monde fantastique des plantes xérophytes

Aller au texte -  Aller au menu -  Aller en bas de page  -  Accessibilité -  A + -  A -
Recherche personnalisée

Encyclopédie

Dernière fiche créée :
Lithops
Dinteranthus

Livres sur les succulentes

Dernier livre :
Livre Le genre Turbinicarpus
Le genre Turbinicarpus

Les photos préférées des visiteurs

Opuntia compressa
Vue : 40452 fois
Opuntia
compressa
Caralluma dummeri
Vue : 44509 fois
Caralluma
dummeri


Dernières photos de cactus ajoutées

Gymnocalycium friedrichii
Vue : 5512 fois
Gymnocalycium
friedrichii
Thelocactus bicolor
Vue : 4968 fois
Thelocactus
bicolor


Dernières photos de succulentes ajoutées

pleiospilos nellii
Vue : 1093 fois
pleiospilos
nellii
Lithops hallii
Vue : 710 fois
Lithops
hallii


Toutes les photos

Visitez les deux galeries de photos

La liste complète des photos en liens cliquables



Cactus-mall

Glossaire botanique


Voici le glossaire botanique pour plantes succulentes.
Les termes sont classés par ordre alphabétique.
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

A

Acaule : se dit d’une plante n’ayant pas de tige apparente
Aciculaire : qui cristallise en fines aiguilles. En forme d’aiguille

Actinomorphisme : symétrie radiale. Se dit d’une fleur qui peut être
divisée en moitiés égales par rapport à plusieurs diamètres. Voir zygomorphisme.
Acuminé : se dit d’un organe dont l’extrêmité se termine en pointe fine et
allongée.
Adventice : qui croît sur un terrain cultivé sans avoir été
semé. Se dit de racines prenant naissance ailleurs que sur une racine pré-extistante.
Adventif : Se dit d’un organe qui se développe en un endroit
différent de son lieu de croissance ordinaire,  notament
d’une racine qui pousse le long d’une tige.
Aisselle :  angle supérieur formé par une feuille ou un tubercule et
une tige. Axillaire.
Akène : fruit sec, indéhiscent,
formé d’une carpelle qui ne contient qu’une graine et
ne s’ouvre pas à maturité.
Albumen : partie de la graine entourant l’embryon.
Allèle : se dit
d’une variante d’un gène, résultant d’une mutation et
héréditaire assurant la même fonction que le
gène initial, mais selon ses modalités propres.
Gène de même fonction mais à l’action
différente, se situant au même endroit sur un chomosome.
Amplexicaule : feuille, pédoncule ou foliole
qui embrasse la tige.
Anatomie : étude
scientifique de la forme,  de la disposition et de la structure
des
organes des plantes, des hommes et de animaux.
Androcée :
ensemble
des étamines d’une fleur.
Anémophilie :
pollinisation par le vent, transfert du pollen par le vent.
Aneuploïde : dont
le nombre de chromosomes n’est pas un multiple du nombre de base.
Angiosperme
:

végétal phanerogame
dont les organes reproducteurs sont
condensés en une fleur et dont les graines
fécondées sont enfermées dans un fruit. Plante
à fleur.
Anneau : excroissance
annulaire sur la corolle
des Stapéliées.
Anthécologie :
biologie de la fleur, étudie le fonctionnement des fleurs en
relation avec leurs pollinisateurs.
Anthère : sommet
d’une étamine, qui contient le pollen.
Anthocyane : pigment dans
les plantes donnant la coloration rouge pourpre et certains bleus.
Anthophylle : petite feuille, partie essentielle de la fleur.
Apétale :
dépourvu de pétales
Apex : Sommet, extrêmité.
Arborescent : qui prend
les formes d’un arbre.
Arbuste : végétal
ligneux dont la tige n’est pas ramifiée dès la base et
dont la hauteur ne dépasse pas 7 M. Syn. : arbrisseau.
Aréole : dans la
famille des Cactaceae. Coussin portant les épines et sur lequel
prennent naissance les poils laineux, les feuilles (si elles existent)
et les rameaux latéraux.
Arille : excroissance
charnue ou membraneuse enveloppant une graine. Une graine
arillée.
Autofécond : qui
peut produire des graines fertiles par pollinisation
directe.
Autostérille :
incapable de produire des graines fertiles par pollinisation
directe.
Axillaire :
dérivé du mot aisselle.

B

Baie : fruit charnu contenant plusieurs graines.
Bêtacyane : pigment
azoté propre à l’anthocyane.
Bilabiée : partagé
en deux lèvres, en parlant des calices et
corolles.
Binominale : se dit de
la dénomination scientifique d’une espèce, comportant un
nom générique, suivi d’un épithète
spécifique.
Biochimie : étude
des substances chimiques se trouvant dans un organisme (=chimie de la
vie).
Bipare : se dit d’une
cyme dont les rameaux sont opposés deux par deux sous la fleur
terminale (voir unipare).
Bisexuée :se dit
d’une fleur comportant à la fois des étamines et des carpelles
(voir unisexuée).
Bonsaï : plante ou
arbre en pot nanifié par des méthodes de culture
particulières (limitation des racines et des jeunes pousses,
etc.).
Bourgeon :  excroissance qui apparaît sur la tige ou la
branche, et qui contient en germe les tiges, branches, feuilles ou
fruits.
Bouture : fragement
prélevé sur un plante qui, planté en terre, prend
racine et forme un nouvel individu, génétiquement
identique.
Bractée
:
Feuille
particulière se trouvant à la base du pédoncule
floral. Elle peut être très réduite en
écaille chez les Composées, très importante et
colorée chez les Euphorbiacées.
Bractéole : petite
bractée située à la base d’un pédicelle
ou
du pédoncule.
Bulbe : organe de
stockage, généralement souterrain, formé d’un bourgeon
développé
entouré de feuilles ou de bases
de feuilles charnues. Adj. : bulbeux.
Bulbille : petit bulbe
aérien, servant à la reproduction
végétative.

C

C3, C4 : type de
respiration particulier à certaines plantes, comportant la
formation d’acides carboxyliques respectivement à 3 et à
4 carbones (voir CAM).
Cactophile : amateur de
cactus. Appliqué par extension aux amateurs de toutes les
succulentes.
Cactiforme : Qui a une
forme de cactus (en général tige à côtes et
épineuse).
Cactoïde : dont le
port rappelle celui d’un cactus globuleux (voir céréiforme,
céréoïde).
Cactus : membre de la
famille des Cactacées.
Cal : Durcissement du
tissu végétal au niveau d’une coupure ou d’une blessure.
Tissu subéreux
protecteur.
Calice : 
enveloppe
externe de la fleur, contituée de sépales
protecteurs,
généralement verts.
CAM : abréviation
de Crassulacean Acid Metabolism, cycle respiratoire particulier de la
plupart des succulentes (voir C3, C4).
Campanulé : En
forme de clochette.
Capitule : 
inflorescence dans laquelle de nombreuses petites fleurs sessiles sont
insérées au même niveau sur un axe aplati,
entouré d’un involucre de bractées,
le tout ressemblant
à une grande fleur unique.
Capsule : fruit sec,
composé de plusieurs carpelles
soudés. Adj. : capsulaire.
Carence : Privation ou
manque d’un élément nutritif.
Carpelle :
feuille
modifiée contenant des ovules et
surmontée d’un stigmate.
Caryopse : fruit indhéiscent
dont le péricarpe
très mince enveloppe
très étroitement la graine.
Caudex : organe de
stockage situé au niveau du sol, composé d’une base de
tige ou d’une racine enflée, ou des deux. Adj. : caudiciforme.
Caudiciforme :  qui
possède un caudex; les plantes de ce type se
caractérisent par une division du travail entre les organes
permanents, servant à emmagasiner l’eau et la nourriture, et les
organes aériens, généralement
éphémères, sièges de la photosynthèse.
Caulinaire :
insiré sur la tige.
Cellule : 
unité fondamentale de la structure d’une plante. Chaque cellule
comporte une paroi, le cytoplasme,
le noyau
et différents
éléments, notamment les chloroplastes.
Adj. : cellulaire.
Cellulose : Bois
formé par les plantes à partir du carbone de
l’atmosphère (gaz carbonique).
Céphalium :
Proéminence couverte de poils laineux ou sétacés,
se formant sur certains cactus et où se forment les fleurs.
Céréiforme
:

dont le port rappelle celui d’un cactus ordinaire. =
céréoïde (voir cactiforme,
cactoïde).
Cespiteux : se dit d’une plante formant une touffe. Ex. : Un Rebutia cespiteux donnera naissance à des rejets par opposition à une plante
solitaire solitaire. qui ne donnera pas de rejets
Chaton : inflorescence
en épi.
Chlorophylle : pigment
vert des plantes, situé dans les chloroplastes.
Adj. :
chlorophyllien.
Chloroplaste : corpuscule
lenticulé contenant la chlorophylle et situé dans le protoplasme.
Il donne la coloration
verte aux plantes.
Chromosome : corps
allongé, contenu dans le noyau de la cellule
et qui porte les gènes.
Cilié :
bordé de poils, comme les paupières.
Cladode : tige ayant
l’apparence d’une feuille. Voir phylloclade.
Cléistogamie :
faculté pour une fleur de produire des graines fertiles sans
s’épanouir. Adj. : cléistogame.
Clone : groupe de plantes
génétiquement identiques, comme celles produites par un
même individu propagé par multiplication
végétative.
Coeur :Partie
centrale de la tige ou du tronc, faite de moelle pour la plante jeune,
de bois pour la plante adulte.
Coiffe :  sorte de
capuchon terminant la racine.
Concinnus : inflorescence
dont toutes les fleurs se trouvent sur le même coté. C’est
souvent le cas pour les Echeverias.
Conné :
organiquement soudé l’un à l’autre. Voir libre.
Convergence :
phénomène par lequel des organismes totalement
étrangers, soumis aux mêmes processus de sélection,
finissent par se ressembler.
Cordé : en forme
de coeur.
Corolle :
verticille
intérieur du périanthe,
composé de pétales,
généralement colorés.
Corymbe : inflorescence
à sommet aplati, chez laquelle les pédicelles sont
insérés en différents points sur l’axe. Voir ombelle.
Côte : Sorte de
grosse ride enflée, plus ou moins verticale, sur la tige.
Cotylédon
:

première feuille produite par un semis.
Couronne : chez une
fleur, verticille
supplémentaire
d’appendices.
Crénelé : 
dont le bord est découpé.
Cristation :
Développement anormal d’une tige ou d’une feuille de plante
grasse en forme plus ou moins monstrueuse, en forme d’éventail.
Adj. : cristé.
Crytogame
:
plante dont les organes reproducteurs, cachés ou peu
visibles, ne se regroupent pas en cônes ou en fleurs, par
opposition à phanérogame.
Cultivar : groupe taxonomique de
plantes cultivées, qui
se distingue par tout
caractère stable et identifiable; variété
cultivée.
Cuticule : couche
imperméable d’un épiderme.
Adj. : cuticulaire.
Cyathium : inflorescence
des Euphorbiées, chez qui une fleur femelle unique est
entourée de plusieurs fleurs mâles, le tout entouré
d’un involucre
de bractées
pétaloïdes et ressemblant
à une fleur unique.
Cylindre central : Voir coeur.
Cyme :
un des deux types fondamentaux d’inflorescence,
chez qui la fleur la plus
âgée est située au centre et au sommet de l’axe,
les fleurs suivantes naissant sur des ramifications inférieures.
Adj. : cymeux. Voir racème.
Cytologie : étude
des cellules et,
notamment des chromosomes qu’elles
contiennent.
Cytoplasme
:
contenu de la cellule.

D

Décussées :
se dit de feuilles opposées, dont chaque
paire est à angle droit avec la précédente.
Décombant : se
dit d’une tige qui retombe naturellement.
Déhiscent : se dit d’un fruit ou d’une anthère qui
s’ouvre naturellement à maturité. Voi indéhiscent.
Denté : dont le
bord présente des saillies pointues aigües.
Dentelé : qui
présente des dents et des indentations.
Désert :
région où les précipitations
annuelles sont inférieures à 25 cm par mettre
carré.
Dicotylédones :
plantes à deux cotylédons;
l’une des deux grandes subdivisions des plantes à fleurs.
Digité :
découpé en forme des doigts d’une main.
Dimorphisme : Qui peut
avoir deux formes différentes ou
successives. Se dit d’une plante dont la forme adulte diffère de
la forme plus jeune.
Dioïque : se dit
d’une espèce dont les spécimens
ne comportent que des fleurs mâles ou femelles sur la même
plante.
Diploïde : contenant
un double jeu de chromosomes,
un de chaque
parent, comme les cellules
non reproductrices
d’une plante. Voir haploïde,
polyploïde.
Discontinue : se dit de
la distribution d’une plante qu’on
rencontre dans plusieurs régions séparées.
Distique : disposé
en deux séries opposées.
Diurne : Qui fleurit le
jour. Par opposition à nocturne.
Dominant : se dit d’un
gène qui supplante son
allèle, lorsque les deux se rencontrent chez un hybride. Voir récessif.
Drageon : Pousse
aérienne, issue d’une racine, et qui
produit elle-même des racines adventives.

E

Ecaille : Organe mince
rappelant une feuille par la forme.
Ecologie : étude
du rapport existant entre les
organismes et leur milieu. Adj. :écologique.
Embryon : organisme en
voie de développement. Chez les phanérogames, le terme
d’embryon désigne les stades qui aboutissent à la
formation de la plantule.
Endémique : Groupe
taxonomique (forme,
variété,
espèce, genre etc.) qui se rencontre dans une région
très limitée, et uniquement dans cette région.
Engrais minéral :
Engrais chimique de synthèse ne comprenant
pas de carbone.
Engrais organique :
Engrais naturel comprenant du carbone et provenant
du monde vivant, végétal ou animal.
Ensiforme : en forme
d’épée.
Entomophilie : transfert
de pollen par
l’intermédiaire
d’insectes. Adj. :entomophile (voir anémophilie, ornithophilie).
Entre-noeud : partie
d’une tige située entre deux noeuds.
Adj. : internodal.
Epi : racème
à fleurs sessiles.
Epicactus : cactus hybrides,
descendant d’ancêtres épiphytes,
cultivés pour
leurs fleurs remarquables.
Epicarpe :  partie
la plus externe du péricarpe
du fruit ; ce qu’on appelle “peau” du fruit.
Epiderme : Ensemble des cellules superficielles
de la plante
qui protègent celle-ci.
Epigyne : pourvu d’un
ovaire infère. Voir hypogyne.
Epine : piquant se
trouvant sur la tige, les feuilles, etc.,
d’une plante. Adj. :épineux.
Epiphyte
:
  plante poussant sur une autre, qui lui sert de
support mais sans la parasiter. Voir parasite.
Erigé : port
dressé d’une plante.
Espèce : groupe de
plantes capables, en se croisant, de
produire des individus féconds et présentant plus de
ressemblances entre elles qu’avec toute autre plante. En tant
qu’unité fondamentale du système de classification seule
l’espèce porte une appellation binomiale.
Etamine : organe
mâle d’une fleur, comportant un filet
portant une anthère
en son sommet.
Evolution :   
processus par lequel tout organisme vivant est
parvenu à sa forme actuelle à partir d’ancêtres
moins nombreux et plus simples.

F

F1 : première
génération suivant
l’hybridation.
F2 : deuxième
génération, etc.
Famille : groupe taxonomique,
composé de genres
apparentés. La plupart des noms de familles se terminent en
-acées. Ou acae en latin.
Fasciation :  type
anormal de croissance, par lequel le sommet de
la tige s’élargit en éventail. Adj. : fascié.
Fécondation : dans
la reproduction sexuée, union des gamètes
mâles et femelles.
Fertile : capable
de procréer.
Filet : partie
inférieure; généralement
filiforme, de l’étamine,
qui porte l’anthère.
Fistuleux : tige en forme
de cylindre creux.
Fluctuation :
modification non transmissible, due à la
nutrition ou à d’autres facteurs.
foliaires
:
relatif aux fleurs.
Foliole : chaque
division du limbe
d’une feuille composée.
Foliacé : En forme
de feuille.
Follicule : fruit sec,
composé d’un carpelle
unique, qui
s’ouvre d’un côté dans le sens de la longueur. Adj. :
folliculaire.
Forme : la plus petite
unité taxonomique,
constituant
une subdivision d’une variété.
Fruit : organe contenant
les graines. Fruits secs dépourvus de pulpe (akènes,
gousses et capsules)et les fruits charnus, souvent comestibles.
Fumure de fonds : Engrais
à décomposition lente, en
général organique, et qui assure une réserve
alimentaire à la plante dans le sol.

G

Gamète
:
cellule
sexuelle haploïde
qui, dans la
reproduction sexuée, s’unit à un autre gamète.
Gène :
unité transmettant les caractères
héréditaires, située à une endroit
déterminé sur un chromosome
et capable de se reproduire.
Adj. : génique.
Génétique :
étude de l’hérédité et
de ses mécanismes.
Genre : groupement taxonomique d’espèces
ayant des
caractéristiques similaires. Représenté par le
premier élément du nom botanique.
Glabre : dépourvu
de poils (inverse de pubescent).
Glochide : petite touffe
de soies ou d’aiguillons sur
l’aréole, spécifique à la sous-famille des
Opuntioideae (Pereskiopsis, Quiabentia, Tephrocactus, Opuntia etc.).
Glomérule : groupe
de fleurs formant un ensemble compact.
Graine : produit d’un ovule fécondé.
Le sens du
mot est parfois élargi pour désigner des fruits entiers
ou des parties de fruits.
Greffon : partie
supérieure de la greffe. Voir porte-greffe.
Gymnosperme
:
plante phanérogame
arborescente,
dont les graines, nues, sont
portées sur des écailles ouvertes regroupées en
cônes, telle que les conifères.
Gynécée :
organe femelle de la fleur, composé des carpelles.

H

Habitat : Lieu de
croissance naturel d’une plante.
Halophyte : plante
poussant dans des terrains
imprégnés de sels marins, caractérisée
généralement par un degré élevé de succulence.
Hampe : long pédoncule,
dépourvu de feuilles.
Haploïde : qui contient un seul
jeu de chromosomes,
comme les gamètes.
Voir diploïde,
polyploïde.
Hasté : en forme
de fer de lance.
Herbier : collection de
plantes séchées.
Hermaphrodite :
bisexué; ayant des fleurs pourvues des deux
sexes.
Hispide :
hérissé de petits aiguillons ou poils
raides.
Homonyme : nom de plante
en tous points semblable à un
autre. Dans ce cas, le dernier nom attribué doit être
remplacé. Voir synonyme, priorité.
Humus : produit organique
provenant de la
décomposition des déchets carbonés, animaux et
végétaux. La décomposition ultérieure de
l’humus libère des éléments minéraux
assimilables par la plante.
Hybride :
végétal résultant d’une hybridation. 
Croisement entre deux variétés d’une même
espèce ou entre deux espèces différentes.
Hygroscopique : qui a
tendance à absorber l’eau ou
l’humidité.
Hypocotyle : partie d’un
semis située entre la radicelle
et le(s) cotylédon(s);
partie
située entre les racines et
la tige.
Hypogyne : pouvu d’un ovaire supère.
Voir épigyne.

I

Indéhiscent
:
se dit d’un fruit sec(akène)
qui ne s’ouvre pas mais se
détache en entier de la plante mère.Voir déhiscent.
Induction florale : ce
qui amène la floraison et la favorise. La
réduction de la durée du jour permet la formation des
boutons floraux de plusieurs genres (Kalanchoe, Chrysanthème).
Infère : se dit
d’un ovaire, lorsqu’il est situé sous
le périanthe. Voir supère.
Inflorescence
:
ensemble de fleurs.
Infundibuliforme : en
forme d’entonnoir.
Involucre : Ensemble des bractées
situées autour de la base d’une fleur ou d’une inflorescence,
en particulier d’une ombelle
ou d’un capitule.
Isomère :Du grec, isos égal, et meros partie.

L

Lancéolé :
se dit d’une feuille découpée en lanières.
Latéral
:
qui se développe sur le côté.
Latex : liquide blanc,
laiteux, qui exsude de la surface
coupée de certaines plantes; notamment des euphorbes, chez
lesquelles il est souvent toxique.
Libre :
séparé. Voir conné.
Lignification :
Se transformer en bois, prendre les caractères, l’aspect du bois.Processus par lequel les membranes de certaines cellules végétales se transforment, sous l’action de la lignine, en bois.
Ligule : corolle des
fleurs externes de certaines
Composées, développée vers l’extérieur du capitule.
Adj. : ligulé.
Limbe :
partie élargie, étalée d’une
feuille.
Lithophyte : plante qui
pousse sur des rochers, comme le lichen.
Lobe : division profonde
et généralement arrondie d’une feuille, d’un
pétale…
Lobée : feuilles
subdivisée en lobes.

M

Mamelon : partie
renflée ou excroissance en forme de
verrue.
Marcotte : tige ou
branche d’une plante qui a pris racine sans avoir été
séparé du pied mère.
Matière organique :
matière carbonée d’origine
végétale ou animale dont l’évolution sous l’action
des micro-organismes du sol donne l’humus.
Méïose :
division réductionnelle, stade particulier de
la formation des gamètes,
au cours
duquel la moitié du
nombre total initial de chromosomes passe dans chaque grain de pollen ou
chaque ovule.
Mendélien : se dit
du rapport mathématique par lequel,
selon les lois des probabilités, la progéniture issue
d’un croisement sera marquée par les facteurs dominants ou récessifs.
Ainsi appelé
en mémoire de Gregor
Mendel (1822-1884), qui, le premier a dégagé les
premières lois de la génétique.
Méricarpe : partie
de fruit, constituée d’une ou de
plusieurs graines, enfermée dans une partie d’ovaire
et
provenant de la division d’un schizocarpe.
Méristème :
masse de cellules
non
différenciées
constituant le bout de tout organe et qui engendre les nouveaux tissus.


Mésocarpe :
couche
intermédiaire du péricarpe.
Mésophyte : plante
exigeant des quantité d’eau moyennes.
Adj. : mésophyle (xérophyte).
Métabolisme :
ensemble de tous les phénomènes
chimiques se déroulant dans un organisme vivant.
Mimétisme :
camouflage naturel; ressemblance avec le milieu,
pour quelque raison que ce soit.
Mitose : phase de la
division cellulaire
au cours de laquelle
chaque chromosome
se divise en deux et un
jeu identique est transmis
à chacun des deux nouveaux noyaux.
Monocotylédones :
se dit des plantes pourvues d’un seul cotylédon;
l’une des deux
grandes divisions des plantes à
fleurs. Voir dicotylédones.
Monoïque : dont
chaque plante porte des fleurs mâles et
femelles unisexuées.
Voir dioïque.
Monotype : qui ne
comporte qu’un élément de la
catégorie inférieure : ainsi, une famille ne comportant
qu’un genre, un genre ne comportant qu’une espèce, etc.
Monstruosité :
chez les succulentes,
type de croissance anormale
dû à la conjonction de plusieurs points
végétatifs. Voir fasciation.
Morphologie :
étude de la forme et du développement
des parties d’une plante.
Mucilage : Substance
végétale visqueuse qui
gonfle au contact de l’eau.
Mucroné : se dit
d’un organe végétal se terminant par une petite pointe
raide.
Mutation : modification génétique permanente.

N

Noeud : partie d’une tige
sur laquelle une feuille prend
naissance. Adj. : nodal
Napiforme : en forme de tubercule de
navet.
Naturalisée : se
dit d’une plante qui s’est acclimatée et
prospère dans un lieu autre que son habitat
naturel.
Nectaire : glande ou
tissu sécrétant le nectar.
Nectar :
sécrétion sucrée, produite par
un nectaire.
Néoténie :
survivance de caractères juvéniles
chez une plante adulte.
Nervation : disposition
des nervures d’une feuille.
Nocturne : qui fleurit la
nuit.
Nomenclature : branche de
la taxonomie,
ayant pour objet l’attribution des noms.
Noyau : partie
essentielle de la cellule,
contenant entre autres les chromosomes.
Adj. : nucléaire.

O

Oligo-élément :
Un oligo-élément est un
élément chimique qui agit à l’état de
trace, mais est indispensable à la vie des plantes (Bore, Zinc,
etc.).
Ombelle :inflorescence dans
laquelle au moins trois pédicelles
prennent naissance au
même point. Voir corymbe.
Ordre : groupe taxonomique
constitué d’une ou
plusieurs familles apparentées. Les noms des ordres se terminent
en “-ales”.
Ornithophilie : transfert
de pollen
par
l’intermédiaire des
oiseaux. Adj. : ornithophile. Voir anémophilie,
entomophilie.
Ovaire :
partie femelle, centrale, d’une fleur,
constituée des carpelles
contenant les ovules.
L’ovaire évolue en fruit après la fécondation.
Ovule :
l’oeuf d’une plante, qui, après fécondation,
se transforme en graine.

Pachycaule : dont la
base de la tige est enflée. Etat
intermédiaire vers le port caudiciforme.
Panicule : racème de
racèmes. Adj. :
paniculé.
Parasite : plante qui s’unit organiquement à une autre
(l’hôte) et en tire directement sa substance. Adj. : parasitaire.
Voir épiphyte.
Pathologie : étude
des maladies.
Pectiné : pourvu de dents, d’épines, etc. disposées comme les dents d’un peigne.
Pédicelle
: dans une inflorescence,
axe portant une fleur unique. Adj. : pédicellé. Voir pédoncule.
Pédoncule
: Partie mince qui relie la fleur à la tige.
Peltée : se dit
d’une feuille dont le pétiole
est
fixé au millieu du limbe.
Perfoliée : se dit
d’une feuille qui enveloppe la tige.
Périanthe :
enveloppe protectrice de la fleur, constituée
de tépales
uniformes ou d’un calice
externe et d’un corolle
interne.
Péricarpe
:
partie du fruit issue du développement de la paroie de
l’ovaire qui
entoure et protège la graine.
Périgyne :
intermédiaire entre hypogyne et épigyne,
c’est à dire dont
le périanthe
est inséré au milieu de l’ovaire.
Pétale :
pièce de la corolle.
Adj. : pétaloïde.
Pétiole : partie
rétrécie reliant le limbe d’une
feuille à la tige.
Périanthe : ensemble des enveloppe florales (calice
et corolle)
qui entourent les étamines
et le pistil.
PH : 
indication du degré d’acidité ou de
basicité. Un sol à PH 7 est neutre, à PH 8 est
basique, et à PH 4, très acide. Un PH 6, 5 convient
à la plupart des succulentes.
phanérogame
:
se dit d’une plante vasculaire
se reproduisant par fleurs et graines telle que les angiosperme
et les gymnospermes.
(Par opposition à cryptogame).
Les phanérogames
forment un embranchement. Synonyme : spermatophyte.
Photopériode :
longueur de l’exposition journalière d’une
plante à la lumière.
Photosynthèse
: phénomène propre aux plantes, par
lequel des composées organiques complexes (hydrates de carbone)
sont synthétisés à partir de dioxyde de carbone et
d’eau en présence de lumière et de chlorophylle.
Phylloclade : tige
aplatie, dont l’aspect et les fonctions sont
analogues à ceux d’une feuille.
Phyllotaxie : disposition
des pièces sur un axe, notamment
des feuilles.
Phylogénie ou phylogénèse :
pedigree, histoire du développement d’un taxon.
Adj. : phylogénétique
ou phylogénique.
Physiologie :
étude des phénomènes se
déroulant à l’intérieur d’un organisme.
Placenta :  partie
de l’ovaire
portant les ovules.Adj.
: placentaire.
Pistil : ensemble des
pièces femelles d’une fleur résultant de la soudure de
plusieurs carpelles.
Pollen :
grains minuscules produits par les anthères
des plantes à fleurs, porteurs des gamètes
mâles. Voir pollinisation.
Pollinie : masse de pollen,
constituée par le contenu
agglutiné d’une anthère.
Pollinisation
:
transfert de pollen sur les stigmates
réceptifs d’une fleur. Voir fécondation.
Pollinisation directe :
transert du pollen
d’une fleur sur les stigmates
de la même fleur.
Pollinisation indirecte ou
croisée :
transfert du pollen
d’une fleur sur les stigmates
d’une plante génétiquement différente.
Polygènes :
gènes déterminant collectivement
l’expression d’un caractère donné à
différents degrés.
Polyploïde
:
contenant au moins trois jeux de chromosomes.
Voir
haploïde
, diploïde.
Porte-greffe
:
partie inférieure de la greffe, qui fournit
le système radiculaire.
Priorité
:
en nomenclature,
principe selon lequel le nom
attribué valablement en premier lieu est prioritaire par rapport
aux autres.
Prostré : port
couché ou à ras de terre d’une
plante.
Protandrie : maturation
des anthères
avant les stigmates
de la même fleur. Adj. : protandre. Voir protogynie.
Protogynie : maturation des stigmates
avant les anthères
de la même fleur. Adj. : protogyne. Voir protandrie.
Protoplasme :
Pruineux : couvert d’une
couche blanche cireuse.
Pseudocéphalium :
généralement, céphalium
latéral.
Pubescent : couvert de poils courts.

R

Racème
:
l’un des deux types fondamentaux d‘inflorescence,
chez lequel l’axe se développe au sommet, les fleurs les plus
anciennes se trouvant à la base. Adj. : racémeux (voir
cyme).
Racine pivotante : racine
verticale, robuste, se développant
à partir de la radicule.
Radical : prenant naissance sur les racines ou au niveau du
sol.
Radicelle
:
petite ramification de racines, servant à
l’absorption des sels en solution.
Radicule :
première racine apparaissant sur une graine.
Raquette : segment de
tige aplatie d’Opuntia ayant la forme
d’une raquette de tennis.
Réceptacle :
sommet modifié de l’axe d’une plante,
d’où sont issues les pièces florales.
Récessif
: se dit d’un gène
dont l’action est cachée par celle de son allèle,
lorsque les deux sont présents chez un hybride. Voir dominant.
Rejet :  pousse
apparaissant au pied de la plante mère.
Répandu : dont la
distribution est plus large que la moyenne.
Respiration :
opération inverse de la photosynthèse,
au cours de laquelle des matières organiques sont
décomposées en dioxyde de carbone et en eau, avec
dégagement d’énergie.
Retombant : port pendant
d’une plante.
Rhizome : tige
souterraine des Monocotylédones (Bambou,
Agave).
Rosette : feuilles
groupées en forme de rose (Echeveria).

S

samare : akène
ailé.
Schizocarpe
:
fruit sec qui se divise à maturité en
plusieurs méricarpes.
Sélection naturelle :
processus par lequel le milieu sélectionne
les individus les mieux adaptés et élimine les autres.
Sépale
:
pièce du calice.
Sessile :
dépourvu de pétiole
ou de pédoncule.
Sp. : Qui signifie, soit
que l’espèce n’a pas
encore été baptisée, soit qu’elle n’ait pas
été identifiée (sp. de species = espèce).
Spécimen type :
plante ayant servi de base à l’attribution du
nom, conservée dans un herbier.
spermatophyte
:
phanérogame.
Solitaire : se dit d’une
plante non cespiteuse
Staminode : étamine
nue, souvent modifiée et
remplissant les fonctions d’un pétale
ou d’un nectaire.
Stapéliée
:
tribu numéro 6 de la famille des Asclepiadaceae
comprenant Stapélia, Huernia, Caralluma…..
Stigmate : sommet
réceptif du style destiné
à recevoir le pollen.
Stipule : excroissance
latérale, prenant naissance
à la base du pétiole,
se présentant souvent sous
la forme d’une écaille et, chez les euphorbes, d’une
épine.
Stolon :  tige
rampante produisant de nouvelles plantes en
s’enracinant dans le sol.
Stomate : Petit orifice
de la tige ou des feuilles qui permet
à la plante de respirer et de faire des échanges avec
l’atmosphère (vapeur d’eau, gaz carbonique, oxygène).
Cette ouverture peut se fermer ou s’ouvrir suivant les conditions
extérieures. Elle est comparable aux pores de la peau chez
l’homme.
Style : prolongement du
sommet d’un carpelle,
portant les stigmates.
Subéreux
:
Liégeux, constitué de liège.
Succulence : 
présence de tissus succulents.
Succulent : qui
emmagasine de l’eau dans des tissus spongieux
situés dans les racines, les tiges ou les feuilles.
Succulente
:
plante capable d’emmagasiner de l’eau dans ses
racines, ses tiges ou ses feuilles charnues.
Supère : se dit
d’un ovaire
situé au dessus du point
d’insertion du périanthe
sur l’axe. Voir infère.
Synonyme :nom désignant une
espèce portant plusieurs noms. Voir homonyme.
Systémique : se
dit de pesticides absorbés par la plante,
qui rendent les cellules
toxiques pour les prédateurs.

T

Taxon : unité
taxonomique, quel que soit son rang.
Taxonomie : étude
de la classification, comprenant la nomenclature.
Tépale
:
pièce du périanthe
(voir pétale, sépale).
Terminal : situé
au bout de l’axe. Voir latéral.
Thrips : insecte
microscopique (0, 5 à 1 mm), parasite
des tissus tendres chez la plante.
Thyrse : racème
de cymes.
Tissu : ensemble de cellules de
forme et de fonctions
similaires.
Tomenteux : qui a
l’aspect de duvet.
Transpiration : chez les
plantes, perte d’eau par évaporation.
Tubercule
:
toute excroissance conique ou cylindrique contenant des
substances nutitives de réserve.
Tubulées : se dit
des fleurs centrales d’un capitule.
Tunique : menbrane
enveloppant un organe, notamment un bulbe,
où elle est constituée de plusieurs cercles concentriques
de gaines foliaires.

U

Unipare : se
dit d’une cyme
dans laquelle seul un rameau prend
naissance sous la fleur terminale (voir bipare).
Unisexuée
:
se dit d’une fleur possédant soit des étamines,
soit des carpelles,
mais pas les deux.

V

Variété :
subdivision taxonomique
d’une espèce.
Vasculaire : pourvu d’un système conducteur
constitué de tissus spéciaux, servant au transport de la
sève à l’intérieur de la plante.
Verticille : ensemble de
feuilles, de fleurs, de pièces florales partant toutes d’un
même niveau de l’axe qui les porte. Adj. verticillé.

X

X : Le signe X signifie
qu’il s’agit d’une plante obtenue par croisement. Cela peut s’écrire X. hybride, lorsqu’il
s’agit d’un hybride, ou X.
Xéromorphique :
se dit de tout moyen qui empêche la perte
d’eau. Ex. : présence d’une cuticule ou de poils chez les xérophytes.
Xérophile : Plante
aimant la sécheresse.
Xérophyte
:
plante adaptée pour survivre avec très
peu d’eau. Adj. : xérophile. Voir mésophyte.

Z

Zygomorphisme : symétrie par rapport à un seul plan
qui divise un organe (généralement une fleur) en deux
parties identiques. Adj. : zygomorphe. Voir actinomorphisme.

- Haut -
Les cactus et succulentes  --  http://les-cactus.com --  Florent Papadopoulos 2002 - 2016  --  Villeneuve Saint georges  --   Valid XHTML 1.0 Strict   Valid CSS niveau 3   --  Accessibilité