Select Page

gymnocalycium

Le genre Gymnocalycium


Fiche de genre. Les indications données ici sont d’ordre général. Rappel : un genre englobe souvent beaucoup d’espèces.

  

  

Gymnocalycium baldanium – Gymnocalycium pflanzii – Gymnocalycium ragonesii


Origine :
Patagonie, Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay et Bolivie.

Exposition :
Soleil voilé suivant les espèces.
Arrosage :
Hiver au sec, moyennement, copieux par temps très chaud.
Températures :
Hiver mini. : jusqu’à 0 °C pour certaines espèces, préférez + 5°C voir plus pour les Brésiliennes.
Eté : Dehors. A l’abri de la pluie au printemps et en automne.
Substrat :
Drainant, assez sableux. Un substrat dit classique convient.

Reproduction :
Le plus simple et rapide, par bouturage des rejets quand la plante est cespiteuse (Gymnocalycium bruchi qui est répandue par exemple), sinon par semis.
Taille max. :
C’est très variable. Certaines espèces ont un corps aplati, d’autres globulaire.

Infos :
Ce sont souvent des cactées globulaires avec de nombreuses côtes qui sont divisées en tubercules irréguliers qui ressemblent à des mentons. Une fente horizontale est généralement visible sur la partie basse des tubercules.
La couleur du corps est très variable : de vert clair à vert-gris.
Les fleurs sont le plus souvent blanches mais des fois rouge (G. baldanium), ou jaune (G. andreae) ou mauve. Sur des semis de Gymnocalycium baldanium,
j’ai eu des jeunes plantes qui fleurissaient dans toutes les nuances entre le rouge et le blanc en passant par plusieurs nuances de rose, de rouge clair…Quand la fleur se forme, les Gymnocalycium sont très facile à reconnaître,
le tube floral est lisse et écailleux.

Plante assez courante en jardinerie, dont les espèces proposées fleurissent vite et facilement.
En jardinerie on voit souvent un cactus greffé, une boule rouge (Gymnocalycium mihanovichii)sur une tige verte (le porte greffe).