Les Cactus et succulentes

Le monde fantastique des plantes xérophytes

Aller au texte -  Aller au menu -  Aller en bas de page  -  Accessibilité -  A + -  A -
Recherche personnalisée

Encyclopédie

Dernière fiche créée :
Lithops
Dinteranthus

Livres sur les succulentes

Dernier livre :
Livre Le genre Turbinicarpus
Le genre Turbinicarpus

Les photos préférées des visiteurs

Opuntia compressa
Vue : 40452 fois
Opuntia
compressa
Caralluma dummeri
Vue : 44509 fois
Caralluma
dummeri


Dernières photos de cactus ajoutées

Gymnocalycium friedrichii
Vue : 5512 fois
Gymnocalycium
friedrichii
Thelocactus bicolor
Vue : 4968 fois
Thelocactus
bicolor


Dernières photos de succulentes ajoutées

pleiospilos nellii
Vue : 1093 fois
pleiospilos
nellii
Lithops hallii
Vue : 710 fois
Lithops
hallii


Toutes les photos

Visitez les deux galeries de photos

La liste complète des photos en liens cliquables



Cactus-mall

Identifications


Cette page a pour but de vous aider à déterminer la famille, voire le genre auquel appartient votre plante.
Si certaines se ressemblent, beaucoup ont des différences assez conséquentes.
Le plus rapide consiste à identifier sa plante grace aux fleurs.
Cependant vous n’avez pas toujours cette possibilité. Cette page est donc là pour cette raison.
Elle est destinée aux débutants qui par exemple appellent cactus toute plante grasse.
dessin

Reconnaître un cactus

cactus
M. fuliginosa

C’est une plante qui porte des aréoles (glossaire)
Sur ces aréoles, on peut voir des aiguillons, des glochides (glossaire). C’est grâce à la présence
d’aréoles qu’on est sûr de posséder un cactus.(photo de droite)
Regardez bien une Euphorbe, un Pachypodium, ou ….un rosier, il n’y a
pas d’aréole. Donc maintenant, vous n’inclurez plus une Euphorbe
dans la famille des Cactaceae :)

Ce sont ceux qu’on appelle couramment les cactus boules. Certains, avec
l’âge deviennent haut, puis assez cylindriques (Echinocereus…)

Là, on a affaire à des cactus qui poussent vraiment en
hauteur, tels que le Pachycereus pringlii, ou Carnegia gigantea (jusqu’a 25 m
de haut), c’est ceux-là qu’on voit souvent en photo ou à la
télé :)
Beaucoup sont très long à fleurir.

Il s’agit du genre Opuntia, qui n’englobe d’ailleurs n’a pas que des plantes
à raquettes ! Couramment vendus en jardinerie, on les reconnait
au premier coup d’oeil. Certains sont surnommés “Oreilles de
Mickey”. Ce type de cactus est donc facilement identifiable.

Il existe des plantes, avec de grandes tiges comme un arbuste, avec des
feuilles comme toutes les plantes…mais avec des aréoles et des
aiguillons. Donc de la famille des cactus. Le genre le plus connu
ressemblant à cette description est le Pereskia.
D’autres cactus ressemblent étrangement à des Agaves ou Aloe, il s’agit alors du genre
Leuchtenbergia. Certains Ariocarpus sont aussi étonnants par leur forme tels que l’Ariocarpus agavoïde ou Ariocarpus trigonus.

Reconnaître une Euphorbe

Il s’agit de plantes appartenant à la famille des
Euphorbiacées. A ne pas confondre avec les cactus, car les
conditions de culture sont différentes. Toutes les Euphorbes, ne
sont pas succulentes, comme par exemple le ricin qui est de la même famille.
Elles sont souvent “épineuses”, mais ses épines ne proviennent pas d’aréoles.
Si vous en arrachez une, la sève, souvent blanche et toxique s’en écoulera.
Les formes les plus répandues dans le commerce ressemblent à de grandes
tiges vertes assez droites avec quelques ramifications.
C’est assez imagé, mais il s’agit bien de la silhouette “courante”.

areole
areole
areole

Je le répète, elles ont pour une bonne partie des épines. Ces épines
contrairement à celles des cactus ne poussent pas sur des aréoles (glossaire). En fait, il s’agit d’une excroissance épidermique (glossaire). De plus chez les euphorbes, comme mentionné plus haut, la sève est laiteuse,
de couleur blanche et souvent toxique.
Comparez les trois photos ci-dessus, à gauche c’est un cactus, Astrophytum myriostigma, alors qu’au
centre et à droite ce sont des Euphorbes.Euphorbia triangularis et E. debilispina.
La photo en haut de page à droite est aussi révélatrice. Vous pourrez constater qu’à la base des
aiguillons de cactus on retrouve toujours un “petit duvet”, contrairement aux Euphorbes.

Reconnaître une Crassulacée

Là, on est comme il se dit souvent, chez les plantes grasses.
Ce sont en général des plantes avec des feuilles bien
vertes et épaisses, succulentes. Chez les cactus, ce sont les tiges qui sont succulentes, alors que chez les Crassulées, ce sont les feuilles qui le sont.
Chez les pépiniéristes, il y en a toujours au rayon cactus, comme
Crassula ovata (ou syn. portulacea). Leur allure fait penser à des bonzaïs.

Ca va de l’arbuste (Crassula arborescens) à la petite rosette
(Sempervivum). Les principaux genres sont Crassula, Sedum (orpins),
Sempervivum (joubarbe), Echeveria, Kalanchoe…
Si vous aimez le variété, vous êtes dans la bonne famille :)
Ce sont des plantes peu difficiles et robustes.

Reconnaître les Aloes

Plante dont les feuilles sont disposées en spirale et réunies en rosettes terminales, plus rarement,
elles sont distiques (disposées en deux séries) comme chez l’A. plicatilis.
Aloe marlothi
Les feuilles peuvent être triangulaires ou à bords parallèles, unies ou avec des rayures ou des taches,
plates ou à section en forme de V, entières oubien épineuses.
L’inflorescence est une grappe simple, un épi ou une panicule (la tige portant les fleurs se développe au
sommet, les fleurs les plus anciennes se trouvent à la base).

Il existe une grande variété de formes : rosette terrestre de très petite taille ( 10 cm A. parvula) ou portée
par une longue tige, des espèces arbustives, certaines atteignant 20 mètres (A.bainnesi).
Certaines des plus petites espèces vivent enfouies dans le sol, ne laissant apparaître que quelques feuilles.

Reconnaître les Agaves

Agave
Agave sp

Les Agaves ressemblent beaucoup aux Aloés mais sont botaniquement très éloignées.
Le plus important est déjà de savoir qu’une Agave pousse durant des années, fleurit et meurt,
alors que l’Aloés fleurira tous les ans.
Les feuilles sont généralement peu épaisses et bordées d’épines (ce qui se voit aussi sur quelques Aloés),
se terminant par un piquant. Elles sont fibreuses, et plus ou moins succulentes.
Agave
Les feuilles poussent à la verticale imbriquées les unes dans les autres, avec les plus jeunes vers le centre.
C’est ce qui fait que l’on peut observer la “trace” d’une autre feuille comme imprimée sur sa face intérieure.
Elles s’écartent ensuite jusqu’à arriver à l’hioriziontal.
La plante peut atteindre 3 mètres de diamètre,
et la hampe florale peut pousser à plusieurs mètres de hauteur !

- Haut -
Les cactus et succulentes  --  http://les-cactus.com --  Florent Papadopoulos 2002 - 2016  --  Villeneuve Saint georges  --   Valid XHTML 1.0 Strict   Valid CSS niveau 3   --  Accessibilité