Select Page

mammillaria

Le genre Mammillaria


Fiche de genre. Les indications données ici sont d’ordre général. Rappel : un genre englobe souvent beaucoup d’espèces.

  

  

Mammillaria baumii – Mammillaria hahniana – Mammillaria laui


Origine :
Mexique principalement.

Exposition :
Plein soleil.
Arrosage :
Hiver au sec. Eté moyen.
Températures :
Hiver mini. : jusqu’a 0 °C pour certaines espèces, préférez + 5°C.
Eté : dehors, àl’abri de la pluie au printemps et en automne.
Substrat :
Drainant, assez sableux.

Reproduction :
Le plus simple et rapide, par bouturage des rejets quand la plante est cespiteuse, sinon par semis.
Taille max. :
Certains dépassent le mètre avec un gros volume.

Infos :
Ce genre est de culture généralement facile àpart quelques espèces. Il compte plusieurs centaines d’espèces.
Il est facile àidentifier : les fleurs sont souvent petites et disposées en couronne autour de l’apex. Comme son nom l’indique, Mammillaria est couvert de mammellons souvent coniques ou pyramidaux.
Les fleurs, rejets, et fruits (souvent rouges et succulents) naissent àl’aisselle des mamelons. La sève est aqueuse ou laiteuse.
Il existe plusieurs espèces àgrandes fleurs qui sont assez faciles àtrouver, comme M. guelzowania (en photo dans la galerie de ce site).
Ne pas abuser sur les arrosages, le genre Mammillaria supporte très bien les longues périodes de sécheresse.
L’espèce courante et simple de culture qu’on peut très facilement trouver est certainement M. elongata.
Cette espèce rejette beaucoup et chaque rejet peut facilement se bouturer (en photo dans la galerie de ce site) et personnellement je la qualifierais de “increvable”.