Les Cactus et succulentes

Le monde fantastique des plantes xérophytes

Aller au texte -  Aller au menu -  Aller en bas de page  -  Accessibilité -  A + -  A -
Recherche personnalisée

Encyclopédie

Dernière fiche créée :
Lithops
Dinteranthus

Livres sur les succulentes

Dernier livre :
Livre Le genre Turbinicarpus
Le genre Turbinicarpus

Les photos préférées des visiteurs

Opuntia compressa
Vue : 40452 fois
Opuntia
compressa
Caralluma dummeri
Vue : 44509 fois
Caralluma
dummeri


Dernières photos de cactus ajoutées

Gymnocalycium friedrichii
Vue : 5512 fois
Gymnocalycium
friedrichii
Thelocactus bicolor
Vue : 4968 fois
Thelocactus
bicolor


Dernières photos de succulentes ajoutées

pleiospilos nellii
Vue : 1093 fois
pleiospilos
nellii
Lithops hallii
Vue : 710 fois
Lithops
hallii


Toutes les photos

Visitez les deux galeries de photos

La liste complète des photos en liens cliquables



Cactus-mall

Les pots


Pour un collectionneur, même si sa collection ne dépasse pas les deux ou trois cent plantes, le choix du pot
doit être fait judicieusement en tenant compte de plusieurs paramètres.
Nous allons les passer en revue.
pot
Pots classiques

Le pot de culture est le conteneur le plus courant, mais aussi le plus classique.
Les conditions climatiques ne permettent pas toujours une culture en pleine terre, comme c’est le cas dans la moitié nord de la France.
En effet, certaines espèces se sont acclimatées dans le sud (Opuntia par exemple). je ne vais pas énumérer toutes les succulentes
que l’on peu trouver un peu partout comme quelques Sedum et Sempervivum pour ne citer qu’elles.
L’autre avantage des pots est de pouvoir cultiver les plantes sépar&ment.;

Les pots en plastique

Avantages :
Pas cher, léger, peu encombrants pour le stockage, plusieurs qualités, plus ou moins résistants au gel, étanches

Inconvénients :
Peu esthétiques, fragiles, étanches.

Les avantages peuvent devenir des inconvénients ! Voilà pourquoi par exemple, le fait qu’un pot soit étanche
peu être l’un et l’autre.
En été, dans une serre, les températures sont souvent très élevées et avec des pots en plastique, le séchage
du substrat sera moins rapide qu’avec des pots en terre cuite. De ce fait, la plante aura plus de temps
pour absorber l’eau d’arrosage.
Par contre, au printemps ou en automne, le substrat restera plus longtemps humide, ce qui n’est vraiment pas l’idéal !
Ne perdons pas de vue que l’évaporation ne se fait que par le dessus !


Différentes formes et tailles

La solidité varie beaucoup, suivant la qualité du plastique mais aussi de l’épaisseur.
La lumière, la chaleur, le gel altère vite les pots de qualité médiocre, surtout les plus fins.
Ces derniers finissent par se fendre.
Les plus épais résisteront mieux aux chocs. Les pots en terre cuite non.
La couleur peut aussi jouer un rôle non négligeable. Le noir, très répandu, jouera le rôle de pompe à chaleur en plein soleil,
les racines risquent de sécher complètement et la croissance de la plante pourra être compromise.
Par contre l’hiver cela peut-être un avantage…
Le stockage est facilité par leur forme qui permet un rangement efficace (photo)


98 pots de 10 cm
sur 65 cm de longueur

Ils existent généralement sous deux formes : rondes et carrées. La forme carrée permet un positionnement
facile, esthétique, mais aussi un supplément de 20% de substrat par rapport aux formes rondes.

Les dispositions :

Les formes carrées, dans une serre, se prêtent bien à la disposition sur les étagères. Mais aussi il est bien plus pratique
de les placer dans des barquettes. Elles sont de forme adaptée, comme sur la photo (à droite) et elles permettent de placer 10 pots de 7
qui se retrouvent calés, sans jeu. Du coup lors des déplacements les choses deviennent plus faciles.

D’autres systèmes, plus adaptés aux pots de plus grandes tailles existent. Sur la photo de gauche, le rangement des pots de 10
qui doit être bien plus solide vu le poids de l’ensemble.
Pour conclure, l’utilisation de ce genre de barquette est vraiment utile. Pour s’en procurer, par contre ce n’est pas facile.
Elles sont destinées aux professionnels ! Lors de vos visites chez les pépinéristes, demandez, très souvent ils les jettent
car lors de leurs livraisons, ils reçoivent de grosses quantités de plantes en pot et ces pots sont dans ces barquettes.
Vous pouvez aussi essayer les jardiniers de votre ville. Mais pensez toujours à les laver pour éviter d’avoir
à affronter les maladies et parasites.
Pas besoin d’aller acheter des produits chez le détailant. Un bain d’eau javélisée et un bon rinçage est amplement suffisant.

Le transport :
Une autre sorte de barquette, mais celle-ci à la particularité d’être “10 pots collés ensemble” !
Elle est destinées à former un lot de plantes inséparables. Peu pratique me direz vous.
Mais détrompez vous, elle peut accueillir des pots qui se trouveront bien calés pour le transport en sac ou dans
le coffre de la voiture sans risque de se renverser.
A chaque fois que je vais où je risque de ramener des plantes, j’en enmène une. C’est léger, peu encombrant,
et je ne retrouve jamais la moitié du subtrat renversé, ni mes précieuse plantes endomagées.

Je n’en ai pas vu en vente aux amateurs mais la méthode pour s’en procurer est la même que celle citée plus haut.


Un rangement efficace en barquettes (pot 7cm)

Quelques chiffres :
Pour une taille presque identique et un volume de substrat identique, je compare un pot en terre cuite et un pot en plastique
, de diamètre 7 cm.

Poids (pot vide) :
Terre cuite : 113 gr
Plastique : 3 gr
Absortion de l’eau :
Terre cuite : 3 gr
Plastique : 0 gr
Temps de séchage avec un substrat identique, même densité et conditions athmosphérique :
Terre cuite : 1 jour
Plastique : 3 jours
Espace perdu :
Terre cuite : 20 à 25 %
Plastique : 0 %


Et avec des pots de 10 cm

Voilà avec ces quelques chiffres, il est facile de faire une comparaison.
Mais à eux seuls, ces chiffres ne sont pas forcément ce qui nous fera choisir le type de pot à utiliser.

D’autres facteurs rentrent en ligne de compte, c’est ce que nous allons voir avec un autre type très répandu…

Les pots en terre cuite

Très courants, surtout par leur côté esthétique, un peu plus chers surtout si on désire des formes autres que rondes.
Le substrat y sèche plus rapidement, si ils sont humides, ils peuvent se briser sous l’action du gel,
bien plus lourd, mais plus stables et décoratif.
Il ne me viendrait pas à l’idée de placer un cactus dans un pot autre qu’un pot en terre cuite, si celui-ci
était mit en évidence comme sur un escalier ou un perron. Le pot est un élément décoratif d’importance.

C’est là qu’interviennent ses différentes formes. Combinées aux différentes formes de plantes,
elles mettent en valeur l’ensemble. C’est comme pour les bonzaï que l’on voit souvent dans des pots émaillés
en forme de coupe.

Les pots émaillés donnent l’avantage, ou inconvénient des pots plastique pour le temps de séchage du substrat.
Dans ce genre d’utilisation, il faut prévoir un mélange un peu plus drainé, toujours à adapté suivant les
conditions de culture.

Sur la photo de gauche, si on regarde bien la forme, décorative je vous l’accorde, on n’imagine mal procéder
au dépotage ! Si le mélange est très sableux et sec, il est faisable. Dans le cas contraire, à part casser
le pot, je ne vois pas comment s’y prendre !
En plus il faut considérer qu’avec ce type de pot (terre cuite), poreux, les racines se multiplient le long des parois et s’y “collent”
ce qui fait que le dépotage devient délicat, problème qu’on a pas pas avec le plastique.

Conclusion

Mais alors lequel est le mieux adapté pour mes plantes ?
Franchement ? Je n’en sais rien !
Les deux font l’affaire. Si vous avez une serre, choisissez le plastique et faites un substrat plus aéré.
Comment ? Vous ne le faites pas vous même, vous l’achetez ! Mon avis est que vous avez tort, mais ceci sera le sujet
d’un autre article :) )
Vous n’avez pas beaucoup de succulentes, elles décorent vos fenêtres ? Et bien choisissez des pots en terre, ils
sont bien plus jolis. Attention, ces pots laissent partir l’eau rapidement, surtout lorsqu’ils sont en plein soleil !
Et moi quel choix ai-je fais ? Vous l’aurez deviné ! Non ? Et bien relisez la conclusion :)
Pour transporter ou ranger plusieurs,pots, je vous recommande de lire l’article sur Les conteneurs multiples

Florent, le 22 novembre 2003

- Haut -
Les cactus et succulentes  --  http://les-cactus.com --  Florent Papadopoulos 2002 - 2016  --  Villeneuve Saint georges  --   Valid XHTML 1.0 Strict   Valid CSS niveau 3   --  Accessibilité