Select Page

Si vous possédez un jardin, vous savez combien il est important de l’entretenir régulièrement pour vous détendre ou pour recevoir vos invités.

Pour la tonte de votre pelouse, l’acquisition d’un tracteur tondeuse est l’idéal même si cela implique généralement un investissement assez important. Avec ce type de machine, il n’est plus nécessaire de fournir de gros efforts physiques ou encore de se livrer à des corvées fastidieuses et rébarbatives.

Vous gagnerez du temps au quotidien tout en profitant d’un siège confortable. Si l’utilisation d’un tracteur tondeuse répond davantage à un besoin d’entretien des grandes surfaces (entre 1500 m2 et 5000m2), d’autres critères doivent déterminer le choix d’une telle machine comme le type de tracteur tondeuse, le système de transmission, la puissance du moteur, la largeur de coupe, le confort d’utilisation et le système de ramassage.

Quel type de tracteur tondeuse pour quelle utilisation ?

Un tracteur tondeuse est deux fois plus rapides qu’une tondeuse électrique ou thermique. Plus performante aussi, pour autant que tous les éléments qui la constituent jouent bien leur rôle. Il est donc essentiel de procéder au remplacement sans délai des pièces qui ne fonctionnent pas comme la courroie tracteur tondeuse pour un meilleur rendement de la machine.

Mais le choix d’un tracteur tondeuse doit avant tout dépendre de la destination. En effet, il existe deux catégories de tracteurs tondeuses sur le marché. Il s’agit de riders et de tondeuses autoportées. Pour faire un choix, vous devrez considérer la nature de la végétation.

Rider

Le rider est ce qu’il vous faut pour tondre du gazon sur une pelouse parsemée d’obstacles. Il est facilement maniable et offre une bonne vision de tonte. Certains modèles possèdent des bacs intégrés et sont dotés d’une fonction d’éjection des déchets. Cependant, cette machine ne convient qu’aux pelouses de moins de 3000 m2.

Tondeuse autoportée

Si votre pelouse s’étend sur plus de 3000 m2, c’est davantage d’un tracteur à coupe large dont vous avez besoin. Ici, on peut aussi parler de tondeuse autoportée. Ces machines sont plus puissantes que les rider. Elles possèdent des caractéristiques suffisantes pour des travaux sur des surfaces ayant peu ou pas d’obstacles.

Quel système de transmission choisir ?

Le système de transmission ou système d’entraînement d’un tracteur tondeuse peut être soit hydraulique soit mécanique.

La transmission hydraulique s’apparente à une boîte de vitesses automatique. Dans un tracteur tondeuse à transmission hydraulique, l’embrayage est situé au pied ou au niveau du volant selon les modèles. Il peut donc s’agir d’un levier ou d’une pédale. Avec ce type de transmission, le changement de vitesse est instantané. Ainsi, la conduite est fluide et confortable.

Dans un tracteur tondeuse à transmission mécanique, le changement de vitesse se fait par débrayage manuel. Ce type de transmission peut être assimilé à une boîte de vitesses manuelle d’une voiture.

Le gros point d’ombre ici, c’est qu’il faut nécessairement arrêter l’appareil pour procéder à un changement de vitesse. La conduite peut donc s’avérer pénible surtout en présence d’obstacles.

Quelle puissance choisir ?

Dotés d’un moteur à quatre temps, les tracteurs tondeuses fonctionnent à l’essence sans plomb. Cela a tendance à booster leur performance. Ici, la puissance est exprimée en chevaux (CV).

En réalité, en matière de puissance, tout dépend de la taille de votre terrain. Vous n’avez pas forcément besoin d’un modèle puissant pour faire le travail. Par exemple, sur une superficie de terrain inférieure à 3000 m2, il serait inutile d’acquérir un tracteur tondeuse de 20 CV. Une puissance située entre 6 et 12 CV serait largement suffisante.

Ces correspondances superficie du terrain/puissance du moteur vous permettront de mieux vous déterminer par rapport à vos besoins :

  • Jusqu’à 1500 m2 : de 6 à 10 CV
  • Entre 1500 m2 et 3000 m2 : de 10 à 12 CV
  • Entre 3000 m2 et 5000 m2 : de 12 à 15 CV
  • Plus de 5000 m2 : de 15 à 20 CV

Ce qu’il faut retenir c’est que, plus le moteur est puissant, plus vous serez en mesure de réaliser de grandes largeurs de coupe.

Quelle largeur de coupe choisir ?

La largeur de coupe est importante dans le choix d’un tracteur tondeuse. Comme la puissance, elle va dépendre de la superficie de votre pelouse :

  • Jusqu’à 1500 m2 : de 60 à 75 cm
  • Entre 1500 m2 et 3000 m2 : de 75 à 100 cm
  • Plus de 3000 m2 : au-delà de 100 cm

Il faut savoir que plus la largeur de coupe est importante, plus rapide sera le travail. Mais la machine sera cependant beaucoup plus encombrante.

Confort et ergonomie

Vous allez généralement passer de nombreuses heures assis sur l’engin. Autant vous assurer d’y être confortablement installé.

Ainsi, avant tout achat dans un magasin spécialisé, vérifiez si l’assise vous convient en vous installant sur le siège. Dans le cas d’un achat en ligne, il faudrait s’attarder sur les caractéristiques du siège. Optez pour un tracteur tondeuse disposant d’un siège réglable en hauteur.

Par ailleurs, toutes les commandes doivent être centralisées pour faciliter les manipulations. Veillez aussi à l’ergonomie du volant et à la dimension des roues. Elles doivent être grandes pour que vous ressentiez le moins de vibrations possible.

Quel système de ramassage choisir ?

Vous avez le choix entre 3 systèmes de ramassage : le bac de ramassage, l’éjection et le mulching.

Le bac de ramassage

Les déchets sont stockés dans un bac de ramassage intégré à l’engin en attendant d’être vidé. Il serait évidemment plus pratique d’opter pour un modèle qui propose une option d’évacuation automatique pour ne pas être obligé de porter les sacs vous-même. Un simple bouton vous permettra de vous en débarrasser.

L’éjection

C’est un système qui permet de disposer les déchets de tonte sur le côté de l’engin. Certes, il permet de tondre plus rapidement sans que vous ayez besoin de vous arrêter pour vider le bac, mais vous devrez par la suite procéder au ramassage des déchets de tonte. Chez certains modèles, l’injection se fait plutôt à l’arrière du tracteur tondeuse.

Le Mulching

C’est un système de ramassage plus pratique. Il permet en somme à l’utilisateur de s’astreindre à la corvée de ramassage des déchets de tonte. En fait, l’herbe stockée pendant la tonte est finement coupée puis éjectée ensuite sur le gazon pour servir de fertilisant.